· 

Un Village de Potiers dans les Vallées de Hyogo

La promenade d’aujourd’hui nous emmène dans un petit village de la Préfecture de Hyogo, pas très loin d’Osaka ou de Kyoto.
Hors des sentiers battus et donc, loin du tourisme de masse. cette promenade est idéale pour les amateurs de poteries, de nature, ou en quête de nouvelles expériences!

Ici et dans les villages voisins de la localité de Sasayama, les artisans potiers exercent toujours leur art depuis l’Ere Heian (794-1185). Tanba-Yaki est la production de cette région et existe depuis des siècles!
Jusqu’à la période d’Edo, les principales productions étaient des vases, des pots et des mortiers. Puis est apparue la production de céramiques pour la cérémonie du thé. Aujourd’hui les artisans produisent toutes sortes de céramiques et chacun se différencie par son style.

La promenade dans le village offre au visiteur un moment nature parmi les petites maisons japonaises, les ateliers et les boutiques des artisans (où le visiteur peut bien évidemment s’arrêter!), et les jardins. 

Le plus ancien four se trouve sur les hauteurs du village. Il date de 1895 et mesure 47 mètres.

Jusqu’à la période Momoyama (1573-1603), les artisans Potiers utilisaient les fours de cuisson à bois traditionnels (Ana-gama), puis les fours inclinés (Nobori-gama) sont apparus à partir de1611.
C’est la longueur qui va différencier ces 2 types de four. Et parce que le Nobori-gama va être très long, on se rend beaucoup plus compte de l’inclinaison des fours.
Il se compose de plusieurs salles de cuisson.

Juste à côté de ce grand four, se dresse majestueusement, le plus grand chène-liège du Japon, vénéré par les habitants et les visiteurs de passage. Sur cette photo, ce n’est pas très significatif...ses énormes branches s’étendent hors du cadre!
En continuant le chemin à quelques mètres de là, un tout petit sanctuaire, le Toki Jinja, protège les artisans potiers de la région! Il est très fréquenté lors du festival annuel de la céramique, en  octobre. 

De l’autre côté de la rivière, le visiteur peut aller au  Musée de la Céramique de Hyogo, avec ses expositions permanentes et saisonnières, mais aussi, juste à côté, au Parc de Sue No Sato qui comprend un musée de l’industrie traditionnelle de la région (avec des oeuvres des Périodes de Kamakura à Edo); une classe de poterie où le visiteur est le bien venu, même sans réservation; et unespace shopping avec environs 50 petits stands de poteries! (Il y a aussi un restaurant et un café)
Le Musée de la Céramique de Hyogo (les photos à l’intérieur ne sont pas autorisées)
Le Hall de l’industrie traditionnelle
L’espace des achats
L’atelier poterie 
Pour ceux qui souhaitent prendre leur temps, il faut bien compter une journée pour la visite. Cette promenade est accessible en transports en commun mais les bus ne sont pas très fréquents. C’est une escapade qui se prépare un minimum.
Pour le cour de poterie, il ne faut pas espérer emporter votre création! En effet, elle n’est disponible que 2 mois plus tard et elle vous est envoyée au Japon (seulement), ou alors vous pouvez aller la récupérer sur place!

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Suivez-moi sur les réseaux sociaux!


La Société - ChuPon - N° SIRET : 847 572 088 00015 - Code APE : 7990Z - Gérante : Charlie GRANSAGNE - Siège social : 11 Rue Saint Yves - BL 55 - 75014 PARIS - Téléphone : 06 61 64 07 33 - Mail : chupon.voyages@gmail.com